Conducteur CUI

Détails

Dans la norme NF EN 62305-3, il est mentionné que, dans certains cas, à l’extérieur d’un bâtiment à proximité des conducteurs de descente, la tension de contact peut présenter un danger de mort, bien que le système de protection contre la foudre ait été conçu conformément aux normes en vigueur.
Ces cas particuliers sont par exemple très dangereux à proximité des entrées ou des zones abritées des constructions ayant une fréquentation de visiteurs élevée comme par exemple les théâtres, les cinémas et les centres commerciaux pour lesquels des conducteurs de descente nus ou non isolés ou des prises de terre pour la protection contre la foudre se trouvent à proximité immédiate des passants. Pour des constructions particulièrement exposées au risque de foudre et qui sont librement accessibles au public, comme par exemple les refuges, il est possible que des mesures de protection contre les tensions de contact excessivement élevées puissent être exigées.

La tension de contact est définie comme la tension de pas affectant une personne debout (à une distance d’environ 1 m du conducteur de descente) et qui touche le conducteur de descente. Le chemin suivi par le courant passe par la main, le corps et les pieds (voir fig. 1).
La zone pouvant mettre en danger des personnes se tenant à l’extérieur du bâtiment est définie par une hauteur d'environ 3 m à partir du sol et à une distance de 3 m autour du conducteur de descente. D’après la norme NF EN 62305-3 chapitre E.4.2.4.2, la zone à protéger contre les tensions de contact correspond à la hauteur d’une personne ayant la main levée augmentée de la distance de séparation s (voir fig. 2). De plus, la tension de pas à proximité de la construction ou du conducteur de descente doit être prise en compte.

Images 3 et 4

Fig. 3 :structure d’un conducteur CUIFig. 4 :essai sous pluie
Les mesures de protection destinées à prévenir des blessures à des personnes par des tensions de contact excessives conformément à la norme sont les suivantes :
– Le conducteur de descente à l’air libre est entouré d’une gaine isolante résistant à une tension de choc permanente de 100 kV (1,2/50 μs), par exemple une gaine d’au moins 3 mm d’épaisseur en polyéthylène réticulé ;
– des barrières et / ou panneaux de mise en garde afin de réduire la probabilité d’un contact avec les conducteurs de descente.

Le conducteur CUI est formé d'un conducteur intérieur en cuivre d'un diamètre de 8 mm et d’une isolation résistant aux hautes tensions (voir fig. 3).

Les contraintes imposées à ces conducteurs sont les suivantes :
– la résistance à une tension de choc de 100 kV (1,2/50 μs)
– l’évitement d’une décharge de surface même en cas de pluie

La résistance à une tension de choc de 100 kV (1,2/50 μs) est garantie au moyen d’une isolation en polyéthylène réticulé (PRC) spécialement conçu. Sans mesures de protection supplémentaires, les impulsions de haute tension provoquent des décharges sur la surface des matériaux isolants. Cet effet est connu sous le nom de décharge de surface. Si la tension d’amorçage de décharge de surface est dépassée, il se produit une décharge de surface vers des éléments mis à la terre qui peut facilement couvrir une distance de plusieurs mètres.
Afin d’éviter des décharges de surface également par temps pluvieux, le conducteur CUI est équipé d’un blindage supplémentaire afin de former une zone sèche. Cette ailette sur le conducteur et les gouttes générées lors d’un essai sous pluie sont représentées sur la fig. 4.

Images 5 et 6

Fig. 5 :prise de vue détaillée de la fig. 4Fig. 6 :application dans une entrée de bâtiment
Lors du développement du conducteur CUI, l’essai sous « Pluie normalisée » selon CEI 60 Partie 1 a été effectué.
Lors de cet essai, une quantité définie d’eau a été éclaboussée sur le conducteur sous un angle d’environ 45°. Cet essai est représenté sur les figures 4 et 5.
Le conducteur CUI est disponible en deux longueurs standards de 3,5 m et 5 m et est fixé au mur verticalement au moyen de supports pour conducteurs adéquats. Une pièce de tête ainsi que l’ailette sont montés à l’usine. Le conducteur peut être raccourci mais ne peut pas être rallongé sur place.
Pour le raccordement au conducteur de descente, il est possible d’utiliser par exemple des bornes de sectionnement ou des bornes MV. Pour connecter le conducteur CUI à l’installation de mise à la terre, des raccords de croisement peuvent être utilisés, raccords qui sont de plus conçus pour résister à la corrosion.
Une application du conducteur CUI dans la zone d’entrée et de sortie
d’une salle de fête est représentée sur la fig. 6.

Le conducteur CUI permet d’éviter la tension de contact sur les conducteurs de descente.

Variantes

La zone de danger pour des vies humaines due à des tensions de contact ou de pas excessives est définie par une hauteur d'environ 3 m à partir du sol et à une distance de 3 m autour du conducteur de descente.

Le conducteur CUI est formé d'un conducteur intérieur en cuivre et d’une isolation résistant aux hautes tensions.

Les contraintes imposées à ces conducteurs sont les suivantes :
la tenue à une tension de choc de 100 kV (1,2/50 μs)
l’évitement d’une décharge de surface même en cas de pluie


Spécifications

Type
Référence
Matériau - conducteur
Matériau - isolant
Tenue à la tension de choc (1,2/50 µs)
Diamètre Ø conducteur
Normes
Couleur - conducteur
Section de l’âme
Longueur totale
Poids
GTIN (Numéro EAN)
UC