Les gestes à avoir en cas d'orage 3
Les gestes à adopter en cas d'orage

Lors d’un orage, les activités extérieures sont à proscrire, car elles sont particulièrement dangereuses, comme :

  • la pêche
  • la baignade
  • les promenades en bateau
  • le vélo
  • le golf
  • l’alpinisme

 Avant d’entreprendre ce genre d’activités, il est donc essentiel de se renseigner sur la météorologie de sa région. Il suffit de chercher un cumulus en forme de « chou-fleur » ou de « barbe-à-papa » qui forment des nuages imposants. Un temps humide avec un vent croissant, ainsi que des roulements de tonnerres et une basse pression de l’air sont autant de signes qu’un orage se rapproche.

Les situations en extérieur

Sur un terrain de jeu

Les sportifs aussi bien que les supporters sont exposés à d’énormes risques lors d’un orage, s’ils sont en train de jouer sur le terrain, dans les tribunes non couvertes ou à côté de poteaux ou de mâts. Gardez au moins 1 mètre ou mieux encore 3 mètres de distance de séparation. Les tribunes couvertes ont besoin d’un système de protection contre la foudre sur la toiture pour assurer la sécurité.

Pendant la pêche ou la chasse

Les pêcheurs sur bateaux sont particulièrement sujets à risque pendant un orage. Si vous venez de prendre un poisson, enlevez le crochet immédiatement. Fixez votre canne à pêche et cherchez un refuge sur la terre ! Les chasseurs doivent quant à eux quitter immédiatement les forêts dès les premiers signes d’un orage.

Pendant le camping

Ne jamais monter sa tente juste à côté de poteaux ou pylônes, à la lisière d’une forêt ou à proximité d’arbres isolés. Veillez à utiliser un matelas isolant et ne touchez pas les piquets de la tente pendant un orage. Comme pour les voitures, les caravanes sont protégées par le principe de la cage de Faraday. Attention, si votre tente ou caravane n’a pas de structure métallique, il est tout aussi dangereux d’y rester que dans une prairie.

Sur un terrain de golf

Le terrain de golf est l’un des endroits les plus dangereux durant un orage. Évitez les arbres isolés, les terrains ouverts et la lisière de la forêt. Les refuges sont seulement sûrs lorsqu’ils sont équipés d’un système de protection contre la foudre en conformité avec les normes en vigueurs (NF EN 62305). Allez vous abriter, laissez bien entendu votre matériel de golf derrière vous.

En montagne

Un orage en montagne est extrêmement dangereux car il apparait avec une rapidité surprenante. Si vous n’atteignez pas le prochain refuge dans les temps, une grotte ou une roche saillante peut fournir un abri. Ne touchez pas les parois rocheuses humides et, les échelles ou objets métalliques, par exemple le long d’une paroi d’escalade. Attendez jusqu’à ce que le dernier coup de tonnerre soit terminé !

Sur l'eau

Une grande surface d'eau, un bateau, ou notamment un voilier, constitue un point d'impact privilégié pour la foudre. Il vous faut rejoindre d'urgence la rive pour quitter l'embarcation sinon, ne restez pas sur le pont du navire, et ne pêchez pas pendant un orage. Allez dans le bateau, accroupissez-vous et ne touchez pas la plate-forme ou d’autres objets métalliques.

Les situations en intérieur

A la maison

Dans une habitation, même équipée d'un paratonnerre, évitez de toucher des pièces métalliques (conduits et robinets d'eau), de prendre un bain ou une douche, de manipuler des appareils électroménagers.

En l'absence de dispositifs de protection spécifiques (parafoudres par exemple), il est recommandé de débrancher le cordon d'alimentation secteur et le câble d'antenne d'un téléviseur et de les éloigner d'au moins un mètre du poste.

Contact

Besoin d'une information ? Contactez-nous

Service Technique

Phone: +33 3 90 20 31 43

Comment choisir votre parafoudre ?

DEHN France a développé une application pour toujours mieux vous conseiller et vous accompagner.

Pour cela, vous n'avez qu'à répondre à quelques questions sur votre situation, pour découvrir quelle est la protection adéquate selon :

  • Vos besoins
  • Les obligations normatives
  • L'environnement et le type d'habitation
  • Les aspects techniques (schéma de terre)
back to top